De La Littérature

De La Littérature
Auteurs > Honoré de Balzac > Biographie

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac
(1799 - 1850)

Biographie

1799
20 mai : naissance d’Honoré Balzac à Tours. Son père, Bernard-François Balssa, d’origine paysanne deviendra notable de l’Empire. Sa mère, Anne-Charlotte-Laure Sallambier, parisienne, est roturière de parents commerçants. Il est mis en nourrice à Saint-Cyr-sur-Loire jusqu’à l’âge de quatre ans.
1800
29 septembre : naissance de sa sœur Laure.
1802
18 avril : naissance de sa sœur Laurence.
1804
Entre à la pension Le Guay à Tours.
1807
21 décembre : naissance de son demi-frère Henri (né d’une liaison de Mme Balzac avec M. de Margonne, châtelain à Séché). 2 juin : entre au collège des Oratoriens de Vendôme.
1813
22 avril : quitte le collège des Oratoriens.
1814
Novembre : la famille déménage à Paris et s'installe rue du Temple.
1815
Entre d’abord à l’institut Lepître puis à l’institut Ganser (octobre). Suit des cours au Lycée Charlemagne.
1816
Novembre : s’inscrit à la faculté de droit. Devient clerc chez Me Guillonet-Merville.
1818
Mars : entre à l’étude de Me Passez, notaire.
1819
Son père prend sa retraite et la famille part pour Villeparisis. Néanmoins, après avoir fait part de son ambition de devenir écrivain, Honoré obtient la permission de rester à Paris et s’installe dans une mansarde sur Lesdiguières. Y compose une tragédie : Cromwell.
1820
Commence Falthurne et Sténie (récits restés inachevés). 18 mai : mariage de sa sœur Laure avec Eugène Surville.
1821
1er septembre : mariage de sa sœur Laurence avec M. de Montzaigle.
1822
A une liaison avec Mme de Berny, une femme de quarante-cinq ans, voisine de ses parents à Villeparisis. Ecrit des roman sous le pseudonyme de Lord R’Hoone et d’Horace de Saint-Aubin. S’installe dans les Marais.
1824
S’installe rue de Tournon.
1825
A une liaison avec la duchesse d’Abrantes. 11 août : mort de sa sœur Laurence. S’associe avec Urbain Canel pour rééditer Molière et La Fontaine.
1826
1er juin : obtient le brevet d’imprimeur et s’associe avec André Barbier. S’installe rue des Marais-Saint-Germain.
1827
15 juillet : avec Laurent et Barbier, il crée une société pour l’exploitation d’une fonderie de caractères d’imprimerie.
1828
S’installe rue Cassini. Faillite mais sauvé par l’argent de sa mère et de la duchesse de Berny. Contracte de lourdes dettes.
1829
Fréquentations mondaines parisiennes. Entre en relations avec Sophie Gay, le baron Gérard, Mme Récamier, Mme Hamelin, la princesse Bragation. Début de sa correspondance avec Zulma Carraud. Sous le nom d’Honoré Balzac, il signe Le Dernier Chouan ou la Bretagne en 1800 (qui sera le premier roman de La Comédie humaine). 19 juin : mort de son père.
1830
Collabore à La Revue de Paris, à la Revue des Deux-Mondes, au Feuilleton des journaux politiques, La Mode, La Silhouette, Le voleur, La Caricature. Commence à signer « Honoré de Balzac ». Fréquente le salon de Charles Nodier, à l’Arsenal. Amitié avec Girardin. Liaison avec Olympe Pélissier.
1832
Début de sa relation avec Mme Anska. Adhère au parti néo-carliste. Liaison avec la princesse de Castries.
1833
Début de sa correspondance avec Mme Anska. Liaison avec Maria Du Fresnay. Se lie d’amitié avec la comtesse Guidoboni-Visconti, Marceline Desbordes-Valmore et Théophile Bra. 25 septembre : première rencontre avec Mme Anska venue d’Ukraine. Octobre : publication des Etudes de mœurs au XIXème siècle (Scènes de la Vie privée, Scènes de la vie de province, Scènes de la vie parisienne). Décembre : retrouve Mme Anska à Genève.
1834
4 juin : naissance de Marie Du Fresnay.
1835
Mai : rejoint Mme Anska en Autriche.
1836
29 mai : naissance de Lionel-Richard Guidoboni-Visconti. 27 juillet : mort de Mme de Berny.
1837
Février-avril : voyage en Italie (Milan, Venise, Gênes, Livourne, Florence, lac de Côme)
1838
Amitié avec George Sand. Juillet : s’installe aux Jardies.
1839
Avril : devient président de la Société des gens de lettres. Echec à l’Académie française.
1840
Dirige La Revue parisienne qui ne publiera que trois numéros. 16 mars : Vautrin est interdit au théâtre. S’installe à la rue Basse (la fameuse « Maison de Balzac).
1841
2 octobre : traite avec Furne pour la publication de La Comédie humaine.
1842
Création des Ressources de Quinola à l’Odéon. Début de la parution de La Comédie humaine.
1843
Juillet-octobre : séjourne à Saint-Pétersbourg avec Mme Anska, veuve depuis 1841. 26 septembre : première de Paméla Giraud à la Gaîté.
1845
Mai-août : rejoint Mme Anska à Dresde et voyage avec elle en Allemagne, en Hollande, en France et en Belgique. Octobre : séjourne à Naples avec Mme Anska. Décembre : deuxième candidature à l’Académie française.
1846
Mars : voyage avec Mme Anska à Rome, en Suisse et sur le Rhin jusqu’à Francfort. 13 octobre : est témoin au mariage d’Anna Anska. Novembre : Mme Anska donne naissance à Victor-Honoré, mort-né.
1847
Février-mai : Mme Anska séjourne chez Balzac à Paris. S’installe rue Fortunée (aujourd’hui rue Balzac) dans un logis qui va le ruiner. Septembre : rejoint Mme Anska à Wierzchownia.
1848
15 février : rentre à Paris. Début de la révolution. 25 mai : première de La Marâtre au théâtre historique. Septembre : repart en Ukraine.
1849
Nouvel échec à l’Académie française. Sa santé se détériore. Successions de crises cardiaques.
1850
14 mars : épouse Mme Anska. Mai : rentre à Paris.
19 août : mort d’Honoré de Balzac.